Accueil Famille Comment calculer les prestations familiales ?

Comment calculer les prestations familiales ?

Un simulateur national mis en place par le Ministère des Affaires sociales et de la Santé vous permet désormais de calculer facilement et anonymement le montant des prestations sociales que vous pouvez bénéficier, parmi les 25 niveaux national et local. Il s’adresse à tout le monde, en particulier à ceux qui ont droit à des prestations sociales, mais qui ne les connaissent pas. Dans un sens plus large, il peut également être utilisé pour les bénévoles, les travailleurs sociaux et les aidants naturels. Ce nouvel outil a une dimension solidaire parce que nous pouvons simuler « pour les autres ». Elle attire déjà 12 000 personnes par jour.

A lire en complément : Pourquoi utiliser la pédagogie Montessori ?

A la mi-mars, les autorités sur mes-aides.gouv.fr mettront en ligne un simulateur pour calculer l’aide sociale à laquelle vous avez droit, parmi les 25 prestations disponibles (en utilisant l’allocation versée par les villes (à utilisation de l’aide ou des divisions payées par les villes).

Allocations familiales, allocation logement, prime d’activité, allocation pour adultes handicapés, RSA, CMU, bourses d’études collégiales ou de gym, allocation de solidarité pour les personnes âgées : le simulateur vous permet de créer une synthèse globale en quelques clics ! Auparavant, il était nécessaire de contacter n’importe quelle organisation, par exemple, l’assurance maladie, le centre du travail ou l’assurance pension , et de demander à tout le monde si l’on pouvait avoir droit à tel ou tel avantage. Le simulateur est synthétisé.

Lire également : Comment refuser une garde alternée ?

Quelles sont les instructions d’utilisation ?

Premièrement, la date de naissance, le lieu de résidence, les enfants à charge, les ressources et le conjoint doivent être déclarés totalement anonymes pour les trois derniers mois et année. Le simulateur calcule ensuite en quelques secondes le montant des prestations auxquelles vous avez droit parmi les 15 l’aide et les 10 aides locales. Il vous donnera le montant mensuel de chaque prestation et vous indiquera les étapes que vous devez prendre pour bénéficier.

À qui parle-t-il ?

Priorité pour ceux qui ont des droits mais qui ne savent pas : chômeurs, femmes sans-abri, femmes célibataires, jeunes, personnes âgées… De nombreux bénéficiaires ne savent pas qu’ils ont droit aux prestations sociales et ne s’appliquent pas. L’objectif est de lutter contre le « non-recours aux droits ». Par exemple, dans le cas de la LSF, près de 36 % des personnes admissibles à la LSF ne présentent pas de demande, bien qu’elles puissent en bénéficier. En question : la complexité administrative, le manque de connaissance de l’équipement, la fatigue des demandes qui sont infructueuses, le refus d’être stigmatisée… Un total de 10 milliards d’euros par an restera dans la caisse enregistreuse et ne sera pas distribué aux personnes les plus en difficulté sont situés.

Simulez des aides pour vous-même ou pour d’autres

Les personnes en situation précaire qui peuvent recevoir des prestations sociales n’ont pas nécessairement accès à Internet ou à un ordinateur pour utiliser ce simulateur. C’est pourquoi les autorités insistent sur la dimension solidaire de ce nouvel instrument numérique. « Vous pouvez simuler pour vous-même ou pour quelqu’un d’autre », expliquent les autorités. « C’est un outil qui ne résoudra pas le problème de ceux qui n’ont pas accès à Internet à la maison. Mais cela permettra de donner une réponse adaptée au plus grand nombre de personnes. Et cela inclut tous les bénévoles et les travailleurs sociaux qui n’ont pas nécessairement une vue d’ensemble de tous les outils… » C’est-à-dire que le simulateur vise non seulement ceux qui sont dans une situation de vulnérabilité sociale, mais aussi ceux qui l’accompagnent. Si vous êtes un « responsable » et que vous soutenez quelqu’un de votre entourage en difficulté, le simulateur peut vous aider à simplifier cette vie pour vous aussi.

Simulateur : https://mes-aides.gouv.fr/

ARTICLES LIÉS