Accueil Immo Vente immobilière, comment ça se passe ?

Vente immobilière, comment ça se passe ?

Pour tout débutant dans le secteur de l’immobilier, il est important de connaître tout au moins comment se passe une vente immobilière. Si c’est votre cas, les lignes suivantes vont vous édifier.

La recherche

La première étape d’une vente de bien immobilier est la recherche. Que l’on soit vendeur ou acheteur, c’est la même étape que l’on franchit, certes dans différentes circonstances. A ce niveau, il est question pour l’acquéreur de trouver la bonne maison. Il fouille un peu partout. Il visite des tas d’appartements à la recherche d’un bien qui conviendrait à ses critères.

A lire aussi : Combien coute une estimation d'un bien immobilier ?

Le vendeur est dans le même temps en train de chercher un acheteur. Il organise les journées portes ouvertes et reçoit des tas d’invités. Pour lui, l’instant est propice pour discuter et faire de bonnes affaires. Lors d’une visite, il profite pour savoir s’il peut confier son bien à ces individus. Cela se passe souvent avec les biens immobiliers qui ont une forte valeur émotive.

L’offre d’achat

Une offre d’achat est l’étape où un acquéreur demande à prendre le bien. Il fait donc une proposition. A ce stade, plusieurs personnes sont à la recherche du même bien et le vendeur reçoit des offres en grand nombre. Il est question pour l’acquéreur de bloquer les offres en promettant d’acheter. Cela tient lieu d’engagement au niveau de chacune des parties en affaires. Il y a toujours un délai de décision. Il faut donc réagir très vite. Cela ne va pas au-delà de 10 jours. Après cette étape, le processus est officiellement engagé.

A lire aussi : Comment faire une evaluation de maison ?

La signature du compromis ou de la promesse de vente

Pour le compromis de vente, il faut préciser qu’il offre une échappatoire à chacune des parties au cas où les conditions qui y sont inscrites ne seraient pas remplies. Dans le cas d’une promesse de vente, il n’y a plus de marche arrière normalement possible.

La signature se fera devant un notaire que l’on aura choisi, au préalable. Cet acte va officialiser la transaction. On se retrouve alors dans le cadre d’une décision légale. Tout n’est plus une question entre deux parties simplement. La justice pourrait intervenir en cas de litige.

A ce niveau, chaque partie a des obligations vis-à-vis de l’autre. C’est en fonction de la transparence et de la rigueur de cette étape que l’on peut être certain que le processus aboutira.

La signature du contrat

Une fois que le compromis ou la promesse de vente a été signé, il est temps de passer à la signature du contrat. Toutefois, avant, il faudrait que l’acquéreur réalise la demande de prêt au besoin. Il aura le délai légal de 10 jours également pour réfléchir à sa décision. Dès qu’il a le prêt, il en fait cas à l’agent immobilier qui a servi d’intermédiaire. Celui-ci s’arrange pour contacter le notaire. C’est à cet officiel légal de réunir les deux parties pour leur lire l’acte. Si les deux parties en affaires n’y trouvent aucun point de litige, ils peuvent y apposer leur signature. Le vendeur recevra son dû financier et l’acquéreur prendra les clefs de son bien.

 

ARTICLES LIÉS