Accueil Finance Comment savoir si on est fiché Banque de France ?

Comment savoir si on est fiché Banque de France ?

Comment savoir si on est fiché Banque de France

Plusieurs personnes sont fichées par les banques à cause de leur insolvabilité. Lorsque vous atteignez ce seuil de problèmes financiers, les institutions bancaires françaises vous fichent Banque de France.

Concrètement, cette expression signifie qu’il existe dans les documents de la Banque de France, une fiche à votre nom qui indique qu’un certain nombre de démarches bancaires ne devrait plus vous être accordé.

A voir aussi : Quel est le rendement de l’action Total ?

Savoir qu’on est fiché Banque de France : ce que vous devez faire

Vous avez eu quelques démêlées avec votre banque et vous vous demandez comment faire pour savoir si vous avez été interdit bancaire ? Si vous vivez une situation pareille, vous devez savoir qu’il existe plusieurs moyens pour savoir si vous êtes fiché à la Banque de France. Si vous êtes interdit bancaire, vous recevrez un courrier de votre banque vous informant qu’elle a contacté la Banque de France et que vous serez fiché FICP.

Cette action est à l’initiative de la banque. L’autre méthode pour savoir si vous êtes fiché Banque de France consiste à déposer un dossier de surendettement à la banque de France, lorsque vous le faites. Une fois ce dossier déposé, la Banque de France va informer aux autres établissements financiers que vous êtes interdit bancaire. Cette action est à l’initiative du client de la banque.

A lire en complément : A partir de quelle somme paye t-on des droits de succession ?

En outre, vous pouvez également retrouver les circonstances qui impliquent ce statut expressément mentionnées dans une clause de votre contrat de crédit ou même en sollicitant un relevé FICP auprès de la Banque de France.

Les différents fichiers de la Banque de France

fiché banque France

Il existe plusieurs types d’incidents bancaires regroupés dans trois fichiers différents. Les fichages ainsi effectués à l’endroit d’un individu résultent d’un signalement de la banque qui peut être dû à un défaut de paiement de crédits ou de chèques et même la constitution d’un dossier de surendettement. Le premier fichier de la Banque de France est le fichier des incidents de remboursement de crédits aux particuliers (FIRCP).

Il survient après un retard constaté dans le remboursement de crédit nonobstant les avertissements de la banque ou après le dépôt du d’un dossier de surendettement. Ensuite, le fichier central des chèques impayés (FCC) qui survient après une décision judiciaire retirant la carte ou interdisant l’utilisation d’un chèque. Cette dernière action peut être due à des paiements improvisés. Pour terminer, le fichier national des chèques irréguliers (FNCI). Celui-ci recense les oppositions dues au vol ou la perte d’une carte bancaire ou d’un chèque.

Comment savoir si l’interdiction est levée ?

Tout d’abord, pour lever l’interdiction bancaire, vous devez régulariser votre situation. Vous devez par exemple sortir de votre procédure de surendettement. Comment savoir si l’on est toujours assorti d’une interdiction bancaire ? En principe, il revient à votre banque de vous informer que l’interdiction a été levée.

Si vous avez changé de banque pendant l’interdiction, il est probable que cette information puisse se perdre. En fait, il revient à la banque qui a posé l’interdiction d’informer la nouvelle banque que cette interdiction a été levée. Pour être fixé, il est conseillé de se rapprocher de l’ancienne banque afin de savoir comment procéder. Ceci étant, le meilleur moyen de savoir vous êtes toujours interdit bancaire est de contacter la Banque de France.

ARTICLES LIÉS