Accueil Auto/Moto Comment vendre une voiture pour pièces sans contrôle technique ?

Comment vendre une voiture pour pièces sans contrôle technique ?

Votre voiture est dans un sale état depuis un bon moment. La réparer vous coûterait trop chère et d’ailleurs, vous ne voulez plus rouler avec. Vous avez alors décidé de la vendre pour les pièces détachées. Vous vous demandez alors s’il est possible de ne pas passer par la case contrôle technique dans le cadre de cette vente ? Cet article propose de vous éclairer sur la question.

Les cas de vente de voiture pour pièces sans contrôle technique

Tout d’abord, vous devez savoir que le justificatif de contrôle technique est à fournir lors de la vente d’un véhicule d’occasion de plus de 4 ans. En effet, pour une voiture épave, c’est grâce au contrôle technique que votre véhicule est déclaré avec une défaillance critique qui l’empêche de rouler. Il existe quand même quelques situations exceptionnelles dans lesquelles vous pouvez vendre votre voiture sans contrôle technique.

A lire aussi : 110 chevaux combien en fiscaux ?

Du point de vue de la loi, vous pouvez vendre une voiture d’occasion sans contrôle technique à n’importe quel professionnel mais pas à un particulier. En effet, la vente d’une voiture d’occasion à un particulier doit être accompagnée d’un PV de contrôle technique datant de moins de 6 mois. D’ailleurs, la vente d’une voiture pour pièces à un particulier est strictement interdite. L’objectif de ces mesures étant d’interdire la circulation de véhicules dangereux sur les voies publiques.

Aussi, pour vendre votre voiture pour les pièces vous pouvez vous adresser soit à un centre VHU (véhicules Hors d’Usage) soit à un garage. Les centres VHU ont, en effet, vocation à recueillir les voitures épaves pour récupérer les pièces détachées et détruire le reste. Par contre, un centre VHU n’achète que très rarement les véhicules et le prix ne dépasse pas les 200 ou 300 €.

A lire également : Choisir un bon centre de contrôle technique automobile

Mais dans la généralité, la remise de véhicule à un VHU se fait à titre gratuit et vous devez encore payer des coûts de remorquage s’ils doivent remorquer votre véhicule jusqu’au centre. Les garages, quant à eux, peuvent accepter de vous acheter votre véhicule sans contrôle technique pour les pièces détachées pour un prix tout aussi dérisoire.

Les démarches pour céder une voiture pour pièces à un VHU

Donc, si finalement, vous décidez de céder votre véhicule à un VHU, certaines démarches devront être réalisées. Ces démarches sont appelées « démarches de cession d’un véhicule pour destruction ». En effet, le VHU est un centre qui a pour objet de détruire les véhicules non roulants dans le respect des règles de protection de l’environnement. Ainsi, des déchets tels que l’huile moteur ou le liquide de freins qui peuvent présenter des dangers pour la nature seront traités par le VHU.

Ces démarches sont simples mais il faudra rassembler certains documents dans le cadre de la cession. Par contre, si votre véhicule est déclaré non réparable suite à un accident pour des raisons économiques ou techniques, ce sera à la charge de votre assurance d’effectuer toutes ces démarches de cession pour destruction.

Pour résumer, la démarche se fait en deux étapes :

  • La fourniture du dossier au VHU le plus proche de chez vous,
  • L’enregistrement de la cession au niveau de la préfecture

La fourniture du dossier au VHU

Le dossier de cession de voiture pour pièces est composé des documents suivants : votre certificat d’immatriculation, un certificat de situation administrative et certificat de cession. Le certificat d’immatriculation est le nouveau nom de la carte-grise, c’est la pièce justificative de la propriété du véhicule. Le certificat de situation administrative va servir à prouver que le véhicule n’est pas soumis à l’opposition d’un tiers, il était aussi connu sous le nom de certificat de non-gage. Le certificat de cession va servir à constater la remise du véhicule au VHU.

L’enregistrement de la cession à la préfecture

Après avoir déposé le dossier au VHU, vous pouvez aussi télécharger les dossiers en ligne sur le site de votre préfecture. Ainsi, vous devrez envoyer la déclaration de cession datée et signée par le VHU ainsi que le coupon détachable sur votre certificat d’immatriculation. Vous devez réaliser cette étape dans un délai de 15 jours après la cession au VHU.

ARTICLES LIÉS