Accueil Santé C’est quoi une lésion TFCC sous arthroscopie ?

C’est quoi une lésion TFCC sous arthroscopie ?

L’arthroscopie est un acte chirurgical qui permet de diagnostiquer ou de soigner des lésions articulaires. L’arthroscopie est un acte chirurgical qui permet de diagnostiquer ou de soigner des lésions articulaires. Le TFCC est une abréviation anglaise et désigne le Complexe Fibro Cartilagineux Triangulaire. En cas de lésion du TFCC, l’individu ressent des douleurs du côté ulnaire du poignet. Découvrez dans cet article ce qu’est une lésion TFCC sous arthroscopie.

Quelle précaution pour l’arthroscopie d’une lésion TFCC ? 

L’arthroscopie d’une lésion TFCC a pour objectif de soulager la douleur. Il permet au patient de reprendre des activités qui n’étaient plus réalisables et aussi de récupérer la force en pronosupination. Avant l’arthroscopie, plusieurs rendez-vous médicaux sont nécessaires : la consultation avec l’anesthésiste et la consultation avec le chirurgien orthopédique.

A lire aussi : E-liquide : quels sont les critères d'un bon choix ?

La consultation avec l’anesthésiste et la consultation avec le chirurgien orthopédique. L’intervention peut être menée sous anesthésie générale, péridurale, locorégionale ou encore locale. 

La consultation avec le chirurgien orthopédique à d’énormes avantages pour les patients. Le patient est, en effet, entretenu sur la durée et le déroulement de l’opération, les avantages et les risques liés à l’anesthésie et aussi à l’intervention elle-même. Après ces deux rendez-vous médicaux et le consentement du patient, l’intervention chirurgicale aura lieu.

Lire également : Comment muscler son dos ?

Le patient est hospitalisé la veille ou dans la matinée du jour où doit avoir lieu l’arthroscopie. Six heures avant l’intervention, il ne doit pas manger ni boire. Avant l’opération, le patient se douche avec un savon antiseptique prescrit par le médecin et est installé dans une chambre ou dans un box.

Comment se déroule l’arthroscopie d’une lésion TFCC ?

L’arthroscopie d’une lésion TFCC dure en moyenne entre 30 min et heures. Le patient est conduit dans un bloc équipé d’appareil de surveillance anesthésique pour la réalisation de l’anesthésie. Une fois endormi, le tube est introduit dans la trachée pour permettre au patient de respirer. Le chirurgien pratique ensuite une excision de quelques millimètres au niveau de l’articulation après désinfection de la peau. 

Ensuite, il introduit la caméra afin de transmettre les images sur un écran dans l’optique de préciser les gestes. Une ou plusieurs incisions sont parfois pratiquées pour introduire les instruments chirurgicaux. Un liquide peut être aussi introduit pour une meilleure visibilité. À la fin de l’intervention, le chirurgien procède au retrait des instruments. Il procède par la suite à la fermeture des incisions par des sutures adhésives stériles. 

Après l’opération, le patient est conduit en salle de réveil. Les aides-soignants lui servent une collation et lui donnent des antalgiques et un traitement contre la phlébite. Le chirurgien vient ensuite communiquer les résultats et décide de votre sortie en accord avec l’anesthésiste.

 

Quels sont les symptômes d’une lésion TFCC ?

Une lésion TFCC est souvent liée à des douleurs au poignet, une difficulté à effectuer certains mouvements et la sensation d’un blocage articulaire. Ces symptômes peuvent être en partie masqués par la prise de médicaments antidouleur ou anti-inflammatoires. Ils doivent être pris très au sérieux car l’absence de traitement peut entraîner une aggravation des douleurs et un risque accru de complications.

La douleur est le principal symptôme d’une lésion TFCC. Elle se manifeste généralement dans la région du poignet, mais peut aussi irradier vers l’avant-bras ou le coude. Cette douleur peut être aiguë, brûlante ou lancinante selon les cas.

Le deuxième symptôme couramment rencontré est une limitation de la mobilité du poignet. Le patient ressent alors une gêne importante lorsqu’il essaie d’effectuer certains mouvements tels que tourner sa main ou attraper un objet avec force.

Il arrive que les patients remarquent un craquement lorsque leur poignet bouge. Ce craquement n’est pas systématique, mais pensez à bien consulter rapidement en cas de douleur ou d’inconfort dans la région du poignet afin de déterminer si une lésion TFCC est en cause.

Quels sont les traitements possibles pour une lésion TFCC ?

Une fois que le diagnostic de lésion TFCC est posé, pensez à bien évaluer la nature et la gravité de la lésion.

Dans certains cas, une rééducation peut suffire pour réduire les douleurs et restaurer les fonctions motrices normales du poignet. Cette approche s’avère particulièrement efficace lorsque la lésion n’est pas très grave ou qu’elle a été traitée rapidement.

Pour des cas plus sévères, un traitement chirurgical peut s’imposer. Il existe plusieurs techniques opératoires en fonction de chaque situation précise :

• La technique arthroscopique consiste à introduire une caméra dans le poignet afin d’explorer précisément le TFCC et d’effectuer ensuite des gestes chirurgicaux adaptés.

• Lorsque cela n’est pas possible ou souhaitable (par exemple chez les patients atteints d’une autre pathologie qui nécessite aussi une intervention sur le même poignet), on peut avoir recours à une méthode plus classique : ‘à ciel ouvert’. Elle implique alors une incision cutanée soigneusement réalisée par un spécialiste chevronné.

Toutefois, avant toute décision radicale comme celle-ci, il est impératif que vous discutiez avec votre médecin référent des autres options thérapeutiques qui peuvent être envisagées telles que :

Pensez à bien suivre scrupuleusement les recommandations du médecin traitant afin d’assurer une guérison rapide et complète.

ARTICLES LIÉS