Accueil Santé Les différences entre l’eau faiblement minéralisée et l’eau de source

Les différences entre l’eau faiblement minéralisée et l’eau de source

Les différences entre l'eau faiblement minéralisée et l'eau de source

Avez-vous déjà entendu parler d’eau minéralisée ainsi que de ses effets bénéfiques sur la santé ? Très souvent on parle de l’eau à faible minéralisation comme une eau pure et originelle qui se caractérise par sa teneur en minéraux qui est parfaitement stable. C’est également la seule eau qui soit reconnue par l’Académie de médecine comme étant une boisson ayant des propriétés favorables pour l’organisme de l’homme.

D’un autre côté, il y a l’eau de source que plusieurs consomment au quotidien. Découvrez dans cet article quelles sont les différences fondamentales entre cette eau minéralisée et l’eau de source.

A lire également : L'eau faiblement minéralisée dans les régimes alimentaires : avantages et conseils

Provenance de l’eau à faible taux de minéralisation

L’eau faiblement minéralisée provient généralement d’une source souterraine qui est à l’abri de  tout type de pollution humaine. On va l’extraire en profondeur au cours d’un processus où elle ne va subir aucun traitement de désinfection. C’est ce traitement particulier qui lui vaut sa pureté.

Cette pureté de l’eau minéralisée peut aussi s’expliquer par la lente filtration qu’elle subit en traversant les différentes couches de roche dans le sol. Au final, elle présente une minéralité unique et constante et un goût caractéristique qui vont varier en fonction du lieu dont elle est issue.

A voir aussi : Eau faiblement minéralisée vs eau riche en minéraux : quelle eau choisir ?

Différents types d’eau à faible taux de minéralisation

Sur le marché, il existe différents types d’eau minéralisée dont les teneurs sont affichées sur les bouteilles. Il s’agit de mentions qui concernent la composition en minéraux de l’eau afin que vous puissiez choisir celle qui répond à vos attentes.

Les différences entre l'eau faiblement minéralisée et l'eau de source

Par exemple, pour compléter une alimentation faible en calcium, il faut opter pour une eau calcique qui contient plus de 150 mg/litre de calcium.

Une personne ayant une carence en magnésium va consommer une eau avec un taux de 50 mg/litre de magnésium. Pour améliorer votre digestion, il est recommandé de prendre une eau minérale au bicarbonate avec une teneur supérieure à 600 mg/litre.

Critères de différenciation entre une eau à faible taux de minéralisation et une autre

Pour avoir une idée claire de la teneur en minéraux dans votre bouteille d’eau, vous devez regarder à votre étiquette. Il est question d’avoir une attention toute particulière sur le taux de résidu à sec qui est l’indicateur idéal de la minéralisation de l’eau.

être considéré comme une eau minérale à faible teneur en minéraux, la mention du PH sur la bouteille doit être comprise entre 6,8 et 7,2 avec un taux de résidu à sec inférieur à 100 mg/litre. Il est bon de noter que la consommation d’une telle eau est bénéfique pour l’organisme quel que soit l’âge.

Bienfaits de l’eau à faible taux de minéralisation

La consommation de l’eau minéralisée à faible teneur en minéraux présente de nombreux pour les nourrissons et également pour les besoins des adultes. Pour le bébé, elle est d’autant plus importance car ses organes ne sont pas encore matures et bien que ces besoins en eau soient élevés, il faut tout de même y aller avec précaution.

Optez à cet effet pour une eau pauvre en nitrates (inférieur à 10 mg/litre) ayant un résidu à sec qui soit inférieur à 500 mg/litre. L’adulte peut consommer toute eau minérale à condition que le résidu à sec soit inférieur à 1500 mg/litre.

ARTICLES LIÉS