Accueil Habitat Construire sa terrasse en bois par soi-même : quelles sont les étapes à suivre 

Construire sa terrasse en bois par soi-même : quelles sont les étapes à suivre 

Une terrasse en bois représente une extension de la maison. C’est donc un véritable endroit de vie qui permet aux familles de se regrouper, d’accueillir des amis et de passer des moments privilégiés. Sa construction s’échelonne sur certaines étapes indispensables. Cela passe par l’obtention de permis de construire jusqu’à l’installation finale de la terrasse. Découvrez ici en détail les étapes à suivre pour construire votre terrasse en bois par vous-même.

Se renseigner sur la réglementation en vigueur dans le domaine de construction d’une terrasse en bois

La construction d’une terrasse en bois nécessite la considération de certains éléments, dont la réglementation en vigueur dans ledit domaine. Dans ce sens, il faut savoir qu’il existe 4 types de terrasse en bois. Il s’agit de :

A voir aussi : L’Isère : l’endroit rêvé pour une maison à la montagne

  • Terrasse de plain-pied ;
  • Terrasse surélevée ;
  • Toit-terrasse ;
  • Terrasse sous auvent.

Pour savoir davantage sur la réglementation des terrasses en bois, rapprochez-vous de votre mairie. Cette dernière vous renseignera sur les documents à fournir dans le cadre du dépôt et de la déclaration des travaux de construction de votre terrasse en bois. Bien entendu, ce ne sont que les communes de résidences qui accordent les autorisations des travaux. Une fois déposé, votre dossier sera examiné et un retour vous sera fait dans un bref délai. Vous pouvez solliciter un architecte pour réduire les éventuelles erreurs.

Définir la structure de votre terrasse en bois

Durant la période de dépôt de votre dossier de construction auprès de la mairie, vous pouvez penser aux différentes solutions que vous exploiterez pour concrétiser votre projet. Il existe de nombreux modes constructifs. Tout dépend de la nature de votre sol. De fait, on a :

A lire aussi : Réussir une décoration ethnique avec le tapis berbère

  • La construction d’une terrasse en bois sur un sol stabilisé ;
  • La construction d’une terrasse en bois sur un sol non stabilisé ;
  • La construction d’une terrasse en bois sur une dalle béton.

Pour information, on dispose des logiciels gratuits à l’instar de « Sketchup » qui aident à projeter les plans de votre future terrasse en 3 dimensions.

Choisir le platelage

Il s’agit des lames de terrasse, qui sont catégorisées en 2 grandes familles. Il s’agit de :

  • Bois naturels modifiés : bois thermotraités à haute température, bois traités aux sels de cuivre en autoclave, bois imprégnés, termochauffés et densifiés ;
  • Bois naturels : bois durs et résineux.

Outre ces deux classes de lames de terrasse, il existe des bois composites. Il est question d’une combinaison de bois avec un composant plastique en PVC, en polypropylène de haute densité (PPHD), en polyéthylène de haute densité (PEHD). Selon votre budget, vous trouverez une lame de terrasse plus convenable.

Installer finalement votre terrasse en bois

La pose et l’installation de la terrasse sont une étape délicate que vous pouvez exécuter par vous-même bien que vous ne soyez pas un professionnel de bricolage et n’ayez aucune maitrise de la terrasse en bois. Pour effectuer la pose, il faut suivre un processus qui tient compte de :

  • La dalle ;
  • La structure ;
  • La lame ;
  • Le garde-corps et l’éclairage ;
  • Les finitions.

À cette étape de votre projet, vous pouvez aussi solliciter des installateurs. Cela vous permettra de trouver du temps nécessaire pour profiter d’autres choses importantes. Toutefois, les gestes d’entretien et de nettoyage seront d’une grande utilité pour assurer la longévité de votre terrasse en bois.

Préparer le terrain avant de construire sa terrasse en bois

Lorsque vous envisagez de construire une terrasse en bois, la première étape consiste à préparer le terrain. Ce processus est crucial pour s’assurer que votre projet se déroule sans problème et que votre terrasse reste stable pendant de nombreuses années.

La première chose à faire est d’inspecter l’état du sol sur lequel vous voulez installer la terrasse. Si le sol est inégal ou instable, il faudra peut-être effectuer des travaux de nivellement avant de poser les dalles. Pour cela, il existe plusieurs solutions : utiliser un niveau laser pour mesurer l’inclinaison du terrain et ainsi évaluer les quantités nécessaires de sable ou de graviers à ajouter ou encore recourir à une entreprise spécialisée dans ce type de travaux.

Assurez-vous que la surface soit bien propre et exempte de tout débris tels que des pierres ou des brindilles qui pourraient indiquer un risque potentiel pour votre structure. Il serait aussi judicieux d’enlever toutes traces herbeuses avant toute pose afin d’éviter qu’elles ne poussent sous votre construction par la suite.

Une fois cette étape achevée avec succès, vous pouvez commencer à installer les fondations qui serviront à supporter votre structure. Les fondations doivent être profondément ancrées dans le sol afin d’assurer leur stabilité face aux intempéries climatiques telles que des vents violents ou des fortes pluies qui peuvent fragiliser voire endommager sérieusement vos piliers.

La construction d’une terrasse en bois nécessite un travail méticuleux dès le départ avec une bonne préparation du sol et des fondations robustes pour garantir sa stabilité dans le temps. Si vous ne disposez pas des compétences requises ou désirez simplement être accompagné(e) par un professionnel qualifié sur ces étapes cruciales, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste du domaine.

Entretenir sa terrasse en bois pour qu’elle dure dans le temps

Une fois que votre terrasse en bois est construite, vous devez l’entretenir régulièrement pour qu’elle dure dans le temps. Il existe plusieurs choses à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’entretenir une terrasse en bois.

Il faut nettoyer régulièrement la surface de votre terrasse avec une brosse douce et de l’eau savonneuse afin d’éliminer les saletés qui peuvent causer des taches tenaces si elles sont laissées trop longtemps sur le bois. Si vous utilisez un nettoyeur à haute pression, assurez-vous de ne pas endommager les fibres du bois en utilisant une pression excessive.

Appliquez un produit hydrofuge pour protéger votre terrasse contre l’eau et les rayons UV. Ce type de produit va aider à garder le bois sec tout au long de l’année et évitera ainsi toute déformation due aux conditions climatiques extrêmes comme des pluies torrentielles ou encore un soleil intense.

Il peut aussi être nécessaire d’utiliser un traitement anti-moisissures lorsque vous constatez la présence de champignons ou autres moisissures indésirables sur vos planches ; ce qui peut arriver suite à des périodes humides prolongées notamment. Pour cela, consultez les instructions fournies par le fabricant du produit et suivez-les minutieusement afin d’éviter tout dommage potentiel sur votre structure.

Si vous avez installé une terrasse de grande taille, veillez à vérifier fréquemment que les éléments de la structure soient bien fixés et qu’il n’y ait pas de parties qui se desserrent. Si vous constatez des anomalies, intervenez rapidement pour éviter tout risque d’accident.

En respectant ces quelques règles simples mais indispensables, votre terrasse en bois devrait rester belle et fonctionnelle pendant de nombreuses années. N’oubliez pas que l’entretien régulier est un facteur clé dans la longévité du matériau utilisé, et donc dans la durabilité globale de votre construction.

ARTICLES LIÉS