Accueil Santé Comment pratiquer le Breathwork ?

Comment pratiquer le Breathwork ?

À la quête du bien-être, plusieurs techniques peuvent vous être utiles. Parmi les dernières tendances, le breathwork est une pratique qui convainc de plus en plus de pratiquants. Ceci, à travers ses effets bénéfiques sur le corps et l’esprit. Toutefois, cette technique de respiration comporte des spécifiés qu’il faut connaitre afin de mieux en profiter. Découvrez ici comment pratiquer le breathwork.

Le breathwork : une alternative au LSD

Le breathwork est un type de respiration basé sur l’hyperventilation. Il a été développé par Grof Stanislav, un psychiatre tchèque basé aux États-Unis. L’idée était partie de l’interdiction du LSD par l’ONU à cause de ses effets hallucinogènes.

A voir aussi : C'est quoi une lésion TFCC sous arthroscopie ?

Cependant, cette molécule est utile en médecine pour corriger les troubles psychiques. L’idée était donc de trouver une solution légale qui produisait les mêmes effets. En continuant ses recherches en état de conscience modifiée, Grof a dû retravailler le pranamaya, une technique de respiration ancestrale originaire de l’Inde.

Les effets du breathwork sont donc identiques à ceux du LSD. Aujourd’hui, cette technique de respiration est utilisée pour ses effets sur le corps et l’esprit.

Lire également : Comment choisir la taille d’un fauteuil roulant 

Comment se déroule un séjour breathwork ?

La pratique du breathwork est l’une des plus simples à condition que vous en connaissiez les bases. De même, une pratique en groupe, comme dans le cas d’un séjour breathwork, vous offrira une meilleure expérience. Aussi, vous pourrez être accompagné par un professionnel, utile pour vous aider à éviter les erreurs de débutant. Par la même occasion, il déterminera les modalités de pratiques (rythme et temps de pratique) selon vos maux.

Une fois sur place, le matériel utile à la séance sera mis à votre disposition. Pour pratiquer, il vous faut généralement vous allonger sur votre dos en veillant à ce que le support dorsal soit bien droit. Ensuite, il sera question de poser une main sur la poitrine et l’autre sur votre ventre en fermant vos yeux. À partir de cet instant, la séance de respiration peut commencer.

Pour cela, vous devez entrer une grande quantité d’air dans votre diaphragme puis une autre bouchée d’air dans les poumons sans pour autant relâcher la première inspiration. Ce sont alors deux rentrées d’air distinctes que vous évacuerez énergiquement à chaque cycle. Vous devez alors répéter l’opération jusqu’à l’obtention des effets recherchés.

Quels sont les effets du breathwork ?

Le franc succès que connait le breathwork peut être expliqué par ses nombreux effets. Dans un premier temps, c’est une véritable solution contre le stress et l’anxiété. En effet, cette pratique vous permet de faire le vide dans votre tête. Elle est également utile pour lever vos blocages psychologiques.

De nombreuses situations peuvent vous laisser des traumatismes. La plupart du temps, les souvenirs de ces événements peuvent être inconsciemment un frein pour votre accomplissement. Le breathwork permet donc de révéler vos émotions et souvenirs négatifs pour ensuite les évacuer. En plus de faciliter votre accomplissement, vous serez en alerte, ce qui vous permettra de prendre des décisions logiques.

Aussi, le fait que la technique soit basée sur l’hyperventilation permet une oxygénation optimale du sang. Cela vous permet de renforcer vos défenses immunitaires, améliorer votre posture, mieux gérer vos émotions, etc.

Par ailleurs, cette pratique peut entrainer des nausées, la sensation d’avoir la bouche sèche, des vomissements, des picotements dans les membres, etc. Si cela peut paraitre inconfortable, c’est paradoxalement après ces états que vous vous sentirez bien.

Vous savez désormais comment pratiquer le Breathwork.

ARTICLES LIÉS