Accueil Immo De la norme RT2012 à la RT2020 ou RE2020

De la norme RT2012 à la RT2020 ou RE2020

Acquérir un logement de nos jours requiert d’être à jour concernant les normes énergétiques mise en vigueurs par les autorités supérieures. L’avantage d’investir dans un logement neuf est que celui-ci bénéficiera des dernières normes en vigueurs. Le 1er janvier 2022, la norme énergétique RT2012 va subir une modification pour passer la norme RT2020. Immobilier Neuf Conseil vous informe sur le contenu de ses normes ainsi que les différences.

Les prémices de la norme RT 2012

Initié par le Grenelle de l’environnement, la norme RT2012 est issue d’un processus d’amélioration énergétique des logements en France depuis de nombreuses années. Or, en 2013, la norme RT2012 est devenue obligatoire pour tout bâtiment neuf destinés à un usage d’habitation. Celle-ci concerne les maisons, immeubles et bâtiments collectifs.

A lire également : Comment connaitre le propriétaire d'un appartement ?

Son objectif ? Limiter la consommation primaire des français un maximum de 50 kWhEP/(m².an).

L’habitation en France étant le plus gros consommateur d’énergie, cette norme vise à diviser par 3 cette consommation énergétique afin de réduire drastiquement les émissions de CO2. De plus, le prix de la consommation énergétique pour les ménages est un gros budget qui pourrait être réduit.

A lire également : Courtier immobilier : pourquoi lui faire appel et comment le choisir 

Cette norme énergétique englobe 5 postes que sont l’étanchéité de l’air, le chauffage, les matériaux de construction, l’eau chaude sanitaire et la ventilation. Ainsi, pour que votre bien neuf soit conforme à cette norme, il est obligatoire de respecter trois coefficients : Bbio, Cep et Tic.

Prochainement, la norme RT2020 ou RE2020

Récemment renommée, cette norme énergétique devra faire son apparition dès le 1er janvier 2022 et ainsi remplacer la norme RT2012. Celle-ci concerne l’ensemble des permis de construire déposés après l’été 2021.

Quelles nouveautés ?

Cette norme diffère de la précédente avec un nouvel objectif clair et plus poussé visant à lutter de manière plus importante contre le réchauffement climatique qui est un enjeu majeur de nos jours. Cette norme permet la lutte contre le réchauffement climatique notamment grâce aux critères thermiques des habitations neuves mais également, d’une réduction émissions de CO2 avec une gestion plus complète des matériaux utilisés (énergies, matériaux biosourcés etc.).

Cette norme vise à produire des bâtiments dits autonome, produisant davantage d’énergie qu’ils n’en consomment en reconsidérant l’utilisation des énergies au sein du logement.

Pour ce faire, ces bâtiments devront respecter les objectifs suivants :

  • Avoir une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhEP/(m2.an)
  • Avoir une consommation totale d’énergie inférieure à 100 kWhEP/(m².an)
  • Avoir la capacité de produire de l’énergie afin que le bilan énergétique soit positif pour les postes suivants : chauffage, luminaires, eau chaude et climatisation, par le biais de panneaux photovoltaïques par exemple ;
  • Ne pas dépasser le plafond d’émission de dioxyde de carbone pour la consommation d’énergie, fixé à 4kg de CO2/(m².an).

Contrairement à la norme RT2012, la norme RT2020 ne prend pas seulement en compte les 5 postes mais y ajoute tous les appareils ménagers et électroménagers. La norme RT2020 est donc plus complète et permet de repenser la façon d’utiliser les énergies d’un bâtiment pour le rendre moins consommateur.

De plus, cette norme permettra à terme, d’arrêter le chauffage au gaz pour d’autres moyens plus responsables.

ARTICLES LIÉS