Accueil Santé Quel est le rôle de l’échographie durant la grossesse?

Quel est le rôle de l’échographie durant la grossesse?

La période de grossesse est un moment que l’on appréhende avec beaucoup d’enthousiasme. Toutefois, c’est une période pendant laquelle la femme gestante doit bénéficier d’un suivi minutieux. Parmi les examens médicaux réalisés dans le cadre d’un suivi de grossesse figure l’échographie.

C’est un examen au cours duquel de courtes pulsations d’ultrasons de haute fréquence sont émises afin d’obtenir des images des tissus et des organes du fœtus. Nous explorons dans cet article les divers rôles de l’échographie au cours d’une grossesse.

A lire en complément : Une technique incontournable pour lutter contre la calvitie

Les échographies permettent un meilleur suivi de grossesse

Des échographies sont préconisées à divers stades de la grossesse. De nombreux paramètres sont évalués au cours de ces examens. À titre d’exemple, entre la 11e et la 14e semaine de gestation, une échographie peut permettre de connaître la date de conception du fœtus. À l’issue de cet examen, la taille du fœtus peut être estimée avec précision, du coccyx à l’extrémité du crâne.

A lire également : Comment mettre un préservatif féminin ?

Entre la 18e et la 22e semaine de gestation, une échographie permet d’explorer les membres et les principaux organes du fœtus, notamment le cerveau, la vessie, l’estomac, les reins, le foie et le cœur. Ainsi, des malformations congénitales peuvent être décelées. Pendant cette échographie, il sera également possible de vérifier la longueur du col de l’utérus, la position du bébé et du placenta, le nombre de fœtus et l’âge du fœtus.

Par ailleurs, au cours du troisième trimestre, certains centres hospitaliers proposent une échographie, principalement dans la 32e semaine. Le principal but de cette échographie est de vérifier la position du fœtus, l’intégrité des structures anatomiques, la position du placenta et la croissance du bébé.

Cependant, avant d’honorer un rendez-vous pour une échographie, la patiente doit prendre soin de boire environ 250 ml d’eau et conserver la vessie pleine. Une telle précaution permet de remonter le fœtus dans le ventre et de le rendre plus perceptible.

L’échographie permet de déceler les malformations et anomalies chromosomiques

Le dépistage des malformations et des anomalies chromosomiques pendant la grossesse est un élément important pour assurer la santé de la mère et du bébé. Ainsi, l’échographie est un excellent outil de dépistage des malformations et des anomalies chromosomiques en début de grossesse. L’échographie peut être utilisée pour identifier des malformations telles que le spinabifida, l’anencéphalie et des anomalies chromosomiques telles que le syndrome de Down.

Grâce à une détection précoce, on peut éviter que ces malformations ne deviennent plus graves. De plus, elles peuvent souvent être corrigées pendant la grossesse si elles sont détectées à temps. Les avantages du dépistage précoce sont assez évidents. Il améliore non seulement la santé de la mère et du bébé, mais il permet aussi de déceler les malformations congénitales.

Certaines femmes sont souvent anxieuses à l’idée que leur bébé pourrait naître avec des malformations ou des anomalies chromosomiques. La meilleure alternative pour dissiper les doutes est de prendre rendez-vous pour une échographie de dépistage. 

L’échographie est également utilisée pour diagnostiquer des maladies telles que le diabète gestationnel, les fausses couches et la pré-éclampsie. En détectant ces conditions à un stade précoce, les médecins peuvent aider leurs patients à éviter des complications potentielles.

ARTICLES LIÉS