Accueil Actu Finance : les bonnes attitudes pour sécuriser son assurance vie en 2022

Finance : les bonnes attitudes pour sécuriser son assurance vie en 2022

Les marchés boursiers sont particulièrement agités pendant cette période de crise mondiale. Maintenir ses investissements peut être compliqué et il faut faire attention au choix que l’on fait pour s’assurer de ne pas trop subir les fluctuations du marché. Il y a pourtant des bonnes astuces à mettre en place pour s’adapter et en particulier pour son contrat d’assurance vie. Voici quelques conseils pour l’adapter aux circonstances et maintenir un bon investissement. 

Se tourner vers les matières premières

Si on en a la possibilité, il faut diversifier ses avoirs dans son contrat d’assurance vie. La diversification est l’une des meilleures solutions pour assurer une meilleure sécurité et moins être dépendant des fluctuations des marchés boursiers. Certains secteurs sont plus intéressants que d’autres en cette période, en particulier certaines matières premières. Investir dans les matières premières énergétiques, agricoles et minières est particulièrement intéressant en cette période où leur intérêt est en train de se développer. 

Lire également : Comment taille les chaussures Vans ?

On trouve des ETF dédiés afin d’investir simplement dessus via les supports de l’assurance-vie. On ne peut pas choisir des actifs précis avec une assurance-vie, mais les ETF sont possibles, ainsi, on peut allouer une partie de son investissement vers ces ETF pour diversifier son portefeuille. 

Éviter le fonds euros

Le fonds euros était longtemps l’unique support possible quand on investissait en assurance-vie, heureusement, on a aujourd’hui le choix de se tourner vers d’autres supports. Vu l’état de l’inflation et le cours du fonds euros, ce n’est pas un choix très judicieux en cette année. Investir sur le fonds euros revient tout simplement à perdre de l’argent au vu de l’inflation. On peut évidemment alimenter ce fonds, mais uniquement en partie. Cela doit faire partie de la stratégie de diversification de l’investissement. Évidemment, cela reste une valeur refuge, ainsi, il est normal de ne pas l’abandonner complètement. 

A lire aussi : Où partir en vacances en famille en juillet ?

Le marché de l’immobilier 

Depuis toujours, le marché immobilier est une valeur refuge en France. C’est d’ailleurs l’un des investissements préférés des Français qui sont très nombreux investir dans la pierre pour s’assurer des rendements très confortables. L’investissement locatif est difficile d’accès, mais si rentable qu’il permet véritablement de se faire des compléments de revenus. Sans forcément investir dans un logement que l’on va louer, il est possible d’investir dans la pierre via des SCPI, c’est-à-dire des Sociétés Civiles de Placement Immobilier

Cela rentre complètement dans une stratégie de diversification, on peut tout à fait, selon les options de son contrat d’assurance-vie, investir une partie de son capital sur des SCPI. Il y en a souvent qui sont rattachés à l’organisme bancaire directement pour faciliter la prise de décision. C’est un très bon placement à long terme, même en dehors d’une assurance vie d’ailleurs. 

Se méfier des frais de gestion

Toutes les assurances vie ne se valent pas, il faut bien choisir son contrat en fonction des différents frais de gestions. En effet, il est possible de perdre des milliers d’euros au fil des années à cause des frais de certains supports en unités de compte comme les OPCVM. Cela peut paraître un détail au départ, mais les assurances vie sont des investissements à long terme et des frais mêmes moindres peuvent s’accumuler. Il faut alors privilégier les fonds clean share. 

ARTICLES LIÉS